menu
juin 2020

anim

JUIN

Ils ont répandu le sang des saints et des prophètes (Ap 16,6)

02 : Cette année on « saute » les martyrs de Lyon pour nous intéresser aux sept, gréco-catholiques, béatifiés l’an passé à Blaj, à cette date1 par le pape François. Ils ont souffert ! Ensemble ! Dans les geôles communistes : orthodoxes et catholiques ! Et aussitôt sortis, c’est de nouveau la guerre !

Si les latins, aujourd’hui, veulent favoriser leur «vivre ensemble», en paix, ils n’ont guère le choix des moyens : Assurer une aide égale, et de tous ordres, autant financière que pastorale, théologique… Aux uns et aux autres.



24 : Jean le Baptiste : Qu’êtes vous allés voir dans le désert ? Un roseau agité par le vent (Mt11, 7). Claire Bretécher est morte le 11 février, en la fête de la 1° apparition de la Sainte Vierge (Ne pas confondre avec Thérèse de Jésus) à Lourdes.

C’est elle qui, avachie sur son canapé, avec en main un bon bouquin et de l’autre une tasse de bon thé ! Un bon 33 tour sur sa chaîne, soupirait : Quand je pense que je suis là tranquille comme Baptiste et que tout le monde s’en fout !



28 : Irénée : Une « réco » du MCR a eu le temps de passer avant le confinement de la (sic : Covid 19 officiellement au féminin) sur le thème : La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant, celui qui choisit la vie (Thème d’année du Mouvement, cf. Dt 30 ,19).

Ce qui n ‘a pas de sens si on oublie la suite : Et la vie de l’homme, c’est la vision de Dieu. Sinon, c’est comme si on dit : être français, c’est habiter en France. On peut habiter en France, sans être Français, comme on peut être Français sans habiter en France. Comme on peut être chrétien, sans être catholique et donc s’intéresser à Irénée, et donc se faire inviter par les catholiques pour célébrer avec eux l’année Irénée. Mais dans la ville de Couturier qui signait Irénée, qui faisait partie des prêtres de Saint Irénée, on n’entend plus ce langage, hélas !



30 : Les premiers martyrs de l’Église de Rome 2 Injustement accusés par Néron d’être responsables du grand incendie qui ravagea Rome pendant une semaine en l’an 64, les chrétiens furent livrés aux bêtes ou brûlèrent comme des torches dans les jardins de Rome. Maurice Jourjon, en cours de Patrologie nous disait qu’ils n’étaient pas forcément aussi innocents qu’ils en avaient l’air ? S’ils n’avaient pas mis le feu, ils auraient pu, ça et là, attiser, activer la flamme, ce qui n’ôterait rien à leur qualification (et courage) de martyrs !?

Et les 2 épîtres, dites de Pierre, en seraient peut-être les témoins ?

Dans la 1° : Bien aimés ne trouvez-vous pas étrange d’être dans la fournaise de l’épreuve, comme s’il vous arrivait quelque chose d’anormal ?...Que nul d’entre vous n’ait à souffrir comme malfaiteur ou comme se mêlant des affaires d’autrui, mais si c’est comme chrétien, qu’il n’en ait pas honte (1 P 4,12…16) , qu’il glorifie plutôt Dieu de porter ce nom !Quand on sait que le mot   n’’apparaît que 3 fois dans le NT , ses emplois (comme ici) sont évidemment à scruter à la loupe.

Et dans la 2° : Le jour du Seigneur viendra comme un voleur, jour où les cieux disparaitront à grand fracas, où les éléments embrasés disparaîtront…

Vous attendez…, Vous hâtez la venue du jour de Dieu, jour où les cieux se dissoudront et où les éléments embrasés se fondront !...

Nous attendons, selon la promesse, des cieux nouveaux, une terre nouvelle où la justice habite (2 P, 3,10…13).



La Trinité se passe

14.06 : Fête du Saint Sacrement : L’Eucharistie n’est en rien la répétition de la Croix, dont le une fois pour toutes ne peut être négligé (cf. Hé 9, 6,26-28)…la substance (pour la transsubstantiation) n’est pas le substrat, mais la raison d’être d’une chose, son sens.3 C’est la légitimation du jugement d’être, c’est comme lorsque « Jn » dit Dieu EST amour : l’amour est la substance de Dieu.

Si on ne fait plus guère la promotion Conopée (du mot grec qui signifie moustiquaire) le Tabernacle garde toute sa pertinence du fait de son enracinement biblique ; cf. Hé 9,2 : La première alliance avait donc un rituel pour le culte et un temple terrestre. En effet une tente fut installée : une première appelée le Saint, où étaient le chandelier, la table et les pains d’offrande…Puis derrière le second voile se trouvait une tente appelée le Saint des Saints…l’arche d’alliance… Dans celle-ci un vase d’or qui contenait la manne, le bâton d’Aaron qui avait fleuri et les tables de l’alliance (Hé 9,1…4.)



19 : Le Sacré Cœur : On se souvient qu’un Parisien proposa en 2017, lors du vote des budgets participatifs de la Ville de raser l’édifice (le Sacré-Cœur de Montmartre) : L’histoire ne dit pas ce qu’il proposait d’ y mettre à la place. Peut-être un Super-Bataclan ? Faut-il rappeler que le sanctuaire honore les martyrs de la capitale au III° siècle 4.Ce qui a sans doute sauvé le bâtiment c’est que l’interprétation pouvait être équivoque : En effet on sait (grâce à La Croix, cf. Supra) que le monument dégage une certaine sérénité par ses courbes et sa couleur, liée à l’usage de la pierre de Château-Landon qui blanchit au contact de la pluie. Il faut que la Saint Barnabé ou la Saint Médard coïncident avec la fête du Sacré-Cœur.



21 : Fête des Pères : Si Dieu nous prête vie on reviendra le mois prochain sur la paternité d’Abraham, à propos des rapports entre le patriarche et Sodome jusqu’aux promesses réputées tenues selon la Vierge Marie d’après son Magnificat. Pour lancer le sujet, on lit dans Le journal 5 : Contrairement à ce que pourrait faire croire une image du XIX° siècle…Les pères bibliques ne cachent pas leurs sentiments. Et de citer à l’appui le père de l’enfant prodigue, qui est biblique, mais qui n’est pas historique !

Intéressons-nous plutôt à Joseph, souvent moqué, dans les mystères du Moyen Âge : Qu’il ait appris un métier, SON METIER à Jésus, c’est sûr, mais qu’il lui ait transmis la foi ? On peut tiquer ? C’est plutôt le père et la mère qui ont reçu…Ou plutôt n’ont rien compris à… la leçon de KT du fiston.

La Tradition n’a peut-être pas assez chanté la Gloire de ce…père   : Avoir donné à l’enfant son nom. ! Non, il ne s’appellera pas Emmanuel, il s’appellera Jésus (Mt 1,25 & Lc 1 60). Et seul Joseph décide au sujet de Jésus, tandis que pour Jean, père et mère sont «indivis ».



Je me souviens des jours anciens (Verlaine et Lm 3, 20)

23.04 : Je panse donc j’essuie, disait le palefrenier. À propos du « Je » de Descartes, il était question sur KTO, ce soir-là, de la concomitance entre le cérébral et le mental. Et un interlocuteur a lâché cet aphorisme : un texte sans blanc (il en est aussi à la radio) c’est un semblant de texte. On prête (avec intérêt !) à Mozart cette pensée (et parole) : la musique n’est pas dans les notes elle est entre les notes.



26 : Il n’y aura bientôt plus que le prédicateur, un curé de Paris, que Jour du Seigneur a embauché, pour assurer l’homélie, ce dimanche, 3° de Pâques !...

…Qui croit savoir que c’est dans une auberge (Il ignore qu’elles sont fermées en ce temps de confinement !) que les disciples d’Emmaüs ont conduit Jésus ce dimanche soir !

Non ! Ils étaient près du village où ils se rendaient .Comme chantait-parlait Robert Lamoureux : Viens à la maison ! Reste avec nous, signifie : viens chez nous ! C’est un couple ! Marié si je peux ce pléonasme ! Non pas du genre, si j’ose dire, Mariage pour tous… C’est déjà tard, tu mangeras et coucheras. Et tu repartiras demain ! Ce qui accrédite d’ailleurs la thèse pratiquement, universellement, admise : Avec ces « ils », ces « disciples »…En fait on ne peut ni affirmer ni dernier qu’il s’agirait ou ne s’agirait pas de deux hommes : Ils rompaient le pain dans leur maison, écrivent les Actes 3,46 !

Mas l’important à souligner, c’est que Clopas et son/sa compagne/compagnon ont des peaux de « sauc’ » (casher, certes) devant les yeux : c’est le troisième jour. Or Jésus a annoncé qu’il y aurait du nouveau ce jour-là  . Les femmes ont vu des anges. Mais évidemment si on commence à croire les femmes (cf. Lc 23 ,11) !

La morale de l’histoire c’est qu’à Emmaüs, hier, comme désormais partout, aujourd’hui, on ne peut croire à la résurrection de Jésus qu’en rompant le pain ! Qu’en pratiquant !

Mais, faute de mieux ! En attendant de pouvoir retourner à la Messe, à la Divine Liturgie à la Sainte Cène on se laissera embraser le cœur tandis qu’en chemin il nous partagera l’Ecriture !



27.04 6: Nous sommes une religion de l’incarnation, notre foi passe par des gestes et doit se vivre en communauté, en corps ecclésial.

La vie en communauté est très importante pour (j’aurais plutôt écrit : par) les sacrements ! Mais tut le monde en dit autant ! C’est, dit Jésus qui a dit : le sabbat qui a été fait pour l’homme et non l’homme pour le sabbat ! Cf. Mc 2,27). À notre époque où nos jeunes confrères (re) disent LEUR messe en cachette et tout seul, on peut discuter ce propos de Mgr Lalanne et précisément grâce à Emmaüs : Le cœur, de Clophas et de son compagnon, ou de sa compagne, s’est enflammé au contact d’un Jésus incognito, leur révélant le sens des Écritures ? Mais ce ne fut pas sur le moment c’est en découvrant, ou redécouvrant, le mémorial.

En Jn 6, Le Jésus de Jn doit évangéliser aussi les Quakers ou l’Armée du Salut qui ne pratiquent pas la Cène  : Le pain que je donnerai c’est ma chair…La chair ne sert de rien, c’est l’Esprit qui vivifie…Mes Paroles sont Esprit et elles sont vie…

À qui irions-nous, tu as les paroles de la Vie Eternelle ?!Et le Verbe s’est fait chair et il s’est fait nomade avec nous, dans la traversée du désert !

La « Petite Eglise », ou encore les Catholiques Japonais, pendant la persécution, l’absence : martyre ou éloignement, des prêtres étrangers (donc de tous) ont tenu bon jusqu’à leur retour.

Comme disait un diacre, ce 26.04.20, au soir, sur KTO : Tout ce que fait un diacre, un baptisé, voire un catéchumène, peut le faire. Dans le catholicisme ou l’Orthodoxie, il n’y a pas de, surrection d’un clergé par auto proclamation, acclamation populaire, on ne recrute que par ordination : tradition, transmission….

Conclusion : Comme disait l’apôtre des nations : Qui est faible, que je ne sois faible ? Qui tombe, que cela ne me brûle ?

Alors jusqu’à la fin du confinement tenons le coup avec les paroles, les promesses de Jésus : Le Christ est notre Loi, partageons la faiblesse des faibles...Faisons-nous tout à tous (1 Co 9 ,22). L’Eglise catholique doit se montrer un peu plus œcuménique, ne pas imposer sa vision de la religion ! Mais se solidariser avec les autres cultes ! Qu’apprit (c‘est fini !) elle - et retenu - de deux millénaires d’histoire ?



03.05 ! 4° dimanche de Pâques : Dimanche du Bon Pasteur. Grâce à vos prières, des jeunes reçoivent la force de répondre à leur vocation…Soutenez les vocations, donnez à vos diocèses ou pour les diocèses d’Île de France, à l’œuvre des Vocations 7?

On se demande pourquoi il faudrait pistonner Parigots et Banlieusard ? L’année passée j’ai eu un mal de chien à trouver quelqu’un de l’archevêché de Lyon qui veuille des sous de mes grand’mères maintenant qu’à Lyon, il n’existe plus d’œuvre des Vocations. De toute façon cette année il n’y a pas eu de quête vu que dimanche dernier il n’y a pas eu de messe publique ! Dont acte !

Alors le «truc» pour financer les séminaristes (séminaires) et s’ils ne poursuivent dans en direction de la prêtrise, de deux choses, l’une : ils abandonnent l’Église et on les remercie de tout don du montant qu’il leur est possible, ou ils demeurent fidèles on les garde jusqu’à la fin de leurs études théologiques. Et on les embauche pour faire de la formation.

Dans les deux cas les prières ont été exaucées  et les largesses n’ont pas été perdues (cf. Corneille (Ac 10 ,31)  .Quant à une éventuelle synergie (pour éviter le mot : collaboration) entre catholiques et juifs, au moins au temps de Shavouot ? .Elle a pu exister ?

Même si elle s’est faite discrète.

Et si on a de l’argent à placer, je propose qu’on finance le dimanche matin sur France 2 et même : les cinq participants, solidaires comme autant des doigts de la main.

Mais un «couple» qui se formerait seulement en janvier, lors de l’Octave Couturier ne serait pas forcément contre nature.

Enfin, conclusion, retour sur le Jour du Seigneur (JDS) : étant donné que JDS doit subventionner KTO  ,s’il faut, maintenant, casquer pour l’œuvre des vocations parisiennes, financer pour la Télé de feu cardinal Lustiger, soutenir JDS qui rend un vrai service aux catholiques français ,surtout en ces temps de confinement, plus ou moins larvé !

Et aider indirectement présence protestante, témoignage musulman, enseignement bouddhiste, voire même à l’origine : juif on renonce, les « cathos », à défendre notre bifteck t(même casher !) tout seul, il faut sauver le soldat Ryan !Autrement dit : le dimanche matin sur France,mettons la man à la poche.



07-08 : C’est facile évidemment de rapprocher : Finet et confiné, de parler du rut lyonnais, à deux jours de la fin du confinement, au sens propre, si j’ose ainsi parler ! En fait Il s’agit plutôt de pédophilie que d’homosexualité : Entre 1945 et 1983 ces jeunes filles avaient entre 10 et 14 ans. Marthe Robin dans cette période, aurait reçu quelque 100.000 consultants attirés par sa qualité d’écoute et de conseils 8 . À un certain nombre d’entre eux elle a prophétisé le mariage. Ou du moins certains ont ainsi interprété ses propos sibyllins !

Qui fut le tyran9, le persécuteur de l’autre ? Marthe qui se plaint auprès de plusieurs personnes de l’éloignement de son directeur spirituel, qui l’abandonne et en profite pour prendre des décisions sans la consulter. Elle aurait mieux fait de lui tenir  un peu la bride pour qu’il se tienne plus correctement avec les jeunes demoiselles (sic).



10: 5° Dimanche de Pâques (Jn 4,1-12). Ce passage semble contenir deux affirmations contradictoires dans ce même passage de d’évangile : Vous croyez en Dieu ? Croyez aussi en moi : En forçant à peine le trait : si vous croyez en Dieu vous croirez(ou croiriez) aussi en Jésus.

À la limite, si vous ne croyez pas en Jésus, vous qui êtes musulman, est-ce que vous ne croyez pas vraiment à Dieu.

Et L’autre proposition : Personne ne va vers le Père sans passer par moi ! De deux choses l’une : vous ne passez pas par Jésus pour aller vers Dieu ? Vous n’atteignez pas le Père. Vous atteignez le Père ? Vous êtes vraiment passés par le Père.



10 : Un ancien paroissien m’envoie une lettre ouverte, d’un collègue, l’abbé Danziec adressée, à monsieur Castaner, ministre de l’intérieur. Trois remarques :

+ Le prêtre écrit : Lettre d’un prêtre à Castaner (sic). On peut toujours être poli quand on s’adresse à un ministre. D’autant plus quand on rappelle la parole du Christ : Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. Paul en effet rappelle aux chrétiens le devoir de respecter l’autorité civile, cf. Rm 13, 07 : Rendez à chacun ce qui lui est dû : l’impôt, la crainte ! Ce qui lui est dû ! À chacun ce que vous lui devez ! Il ne s’agit pas de comprendre que chacun (Dieu ou César) aurait son propre domaine. Celui de Dieu : immensément étendu mais tout de même limité ! Rappelez-vous au moment du débat sur la force de frappe (ou de dissuasion ?) du président Chirac, ce général qui avait dit aux évêques : Messieurs, occupez-vous de vos oignons ?

+ On peut transposer la discussion : Marine Le Pen demande à Jésus ? La France ne devrait-elle pas quitter l’Europe ? Jésus lui pose cette question : Montre- moi un € ? - De quel pays est cette monnaie ? De l’Europe, répond-elle. Eh bien tu t’es fait à toi-même la réponse…Tu te juges par toi-même (Lc 19,22).Rends à l’Europe ce que tu dois à l’Europe !

Si tu profites des avantages de la monnaie européenne tu dois en accepter les inconvénients. C’est comme les vieux qui partent les premiers quand ils comprennent, sans explication, qu’il leur revient, du fait de leur grand âge, de jeter la première pierre à la femme adultère. Etant les plus âgés, ils sont forcément les plus grands pécheurs !

+ Enfin ! Je n’ai pas tout vu ni tout entendu, mais je n’ai pas reçu de leçons de non catholiques, de non chrétiens ,de non religieux » … Je n’ai entendu personne de cette provenance accusant ces salauds de catholiques ,en Dordogne, de se retrouver à plus de trente à l’église à un enterrement et d’être encore plus nombreux , ensuite ,au domicile mortuaire !



24 : Rupture du jeûne (Ramadan) L’Islam, une aventure spirituelle10 Que signifie Inch’Allah ? 0n n’a pas la même version à deux pages près, du même auteur ? Soit, d’abord : Que Dieu te rende grâce soit, à la fin de l’article : Si Dieu le veut .C’est plutôt cette traduction, la bonne. On peut faire remarquer qu’on retrouve cette expression, deux fois : Chez Paul : Ac18, 21 : Je reviendrai chez vous (à Antioche) une autre fois si Dieu le veut !

Et en Jc 13…25 : Vous dites aujourd’hui ou demain nous irons dans telle ville…Nous gagnerons de l’argent…Au lieu de dire : Si le Seigneur le veut bien, nous vivrons, nous ferons ceci ou cela.



28-29 : Quant à une éventuelle synergie (pour éviter le mot :collaboration) entre catholiques et juifs au moins au temps de Shavouoth…La fête des semaines11 (Sept fois  sept semaines ;50° jours)  , il semblerait depuis l’émission juive : À l’émission : à l’origine ,du dimanche 10 mai, Juifs et chrétiens ,cette année, annonçaient que les 29-30-31 mai prochains puissent fêter (inutile de préciser : en même temps) shavouoth /Pentecôte.

Juifs et Chrétiens ne possèdent que des « Fête-Dieu » ! Comme dit psaume 122 ,1 : J’étais dans la joie quand on m’a dit : nous allons vers la maison du Seigneur ? On n’applaudit personne, sinon Dieu, cf.1 R 17,12 ! Vive Dieu !



La perle de Grand Prix …

Remportée ce mois par France-Inter (le 02.05.20) par le partenaire de Patricia Martin, qui lui déclare qu’elle endosse la paternité (sic) de l’attribution du qualificatif d’emmerdeuse à Catherine Deneuve !



Le psaume du mois :(Ps 73(72) ,24-25

Je suis toujours avec Toi, qui as saisi ma main droite.

Qui donc est pour moi dans le ciel ? Sinon Marie ! C’est pourquoi je chante: J’irai la voir un jour ! Au ciel, c’est ma patrie ! Et je n’ai… Même avec toi Seigneur ! Plus aucune joie sur la terre.



1 La Croix 01-02.06.19, p, 15.

2 La Croix : 29-30 juin 2019, p, 18.

3 Cf. La Croix, 06.02.20, p 16 : Bernard Sesboué.

4 La Croix, 18.10.19 ; pp 11-12.

5 La Croix, 06.12.19, pp 14-15.

6 Cf. La Croix, 27.04.20, p, 8.

7 Le Pèlerin, 30.04.2à, p, 21.

8 La Croix des 07-08.05.20, pp 11-12.

9 Voir : la paroisse Sainte-Elisabeth, un quartier de la Croix Rousse - Comité du jubilé : 1942 1992 (50 ans), p, 108 : Elisabeth s’est sanctifiée grâce à l’inquisiteur Maitre Conrad qui voulait la rendre sainte et qui ne pouvait normalement ( ?) que la rendre folle et infidèle.

10 Le Pèlerin, 23.04.20, pp : 53 ,55.

11 Josse ALZIN ? Juifs et chrétiens en dialogue, SPES, 1966 pp1966, pp105-108 : Sur le 7° jour, le 50° jour, voir Lv 23,15 + Nb 20,7 + Né 8.